Le Forum des cavaliers des Pays de Savoie.

Un forum convivial pour réunir tous les cavaliers de Savoie et Haute-savoie. Un lieu d'échange sur une passion commune ... les chevaux !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite.

Plantes utiles pour les chevaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
oskarnika
Poulain
Poulain


Masculin Messages : 17
J'aime : 6
Date d'inscription : 31/03/2015
Localisation : Alsace/Anjou
Emploi/loisirs : Retraité clinique équine.

MessageSujet: Plantes utiles pour les chevaux Mer 24 Juin 2015 - 14:27

Löwenzahn








PISSENLIT. Taraxacum Dens Leonis. Asteraceæ.





Cette plante, au nom évocateur, est utilisée traditionnellement pour ses multiples vertus facilitant l'exonération naturelle des métabolites de l'organisme.

Le Pissenlit croît dans nos prairies au printemps et en automne, il fait son apparition aux périodes charnières de l'année où nous avons besoin, hommes et animaux, de nous débarrasser des toxines accumulées au fil du temps.

Cette utilisation ancestrale du Pissenlit demeure une méthode efficace de dépuration dans une époque d'affections pléthoriques nombreuses.

PARTIE UTILISÉE :

Racine séchée et pulvérisée.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Excellent Diurétique.

Augmente l'écoulement de la bile (Cholagogue).

Stimule les Fonctions Hépato-biliaires (Cholérétique).

Dépuratif, participe à la détoxication physiologique des organes excréteurs.

Amer (stimule les sécrétions gastriques).

INDICATIONS USUELLES :

Drainage et régulation des fonctions excrétrices hépatiques et rénales.

Suites d'affections organiques, après un traitement médical, chevaux sédentaires, pléthore post-hivernale.

DOSE USUELLE :

De 30 à 40 grammes par jour de racine séchée et pulvérisée dans la ration.

DURÉE DE LA CURE :

Une durée minimale de quinze jours doit être observée afin que la plante ait atteint son maximum d'efficacité sur l'organisme.

COMPOSANTS ESSENTIELS :

Lactones sesquiterpéniques  : Eudesmanolides, Germacranolide, Taraxacolide, acide Taraxinique, Taraxacine.

Alcools triterpéniques pentacycliques : Taraxastérol, Arnidiol, Faradiol.
 
Flavonoïdes : dans les feuilles.

Acyl-glucoside : Taraxacoside.

Acides  phénolique : acide Chicorique dans la racine.

Acide Hydroxycinnamique : Coumarine

Potassium, Fructose, Inuline.  


© 2020




Dernière édition par oskarnika le Dim 5 Juil 2015 - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
huline73
Intrépide
Intrépide
avatar

Féminin Messages : 1035
J'aime : 8
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 48
Localisation : mouxy
Emploi/loisirs : agent hospitalier

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Jeu 25 Juin 2015 - 22:49

merci pour tous ses renseignements c est très interressant ! bravo
Revenir en haut Aller en bas
eloaki
Fougeux
Fougeux
avatar

Féminin Messages : 508
J'aime : 10
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 37
Localisation : Lancrans

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Ven 26 Juin 2015 - 15:15

oui tres interessant Wink .... je voie au printemps mon ane faire une orgie de pissenlit.... peut etre qu'au saison charnière, il se purifie l'organisme ?! il sait d'instinct ce qui lui faut?!

Hâte de lire la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Zao&Stone
Yearling
Yearling
avatar

Féminin Messages : 472
J'aime : 2
Date d'inscription : 23/07/2011
Age : 49
Localisation : Puygros
Emploi/loisirs : chevaux /nature / travaux manuels

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Ven 26 Juin 2015 - 21:48

Oui moi aussi !!! J'ai hâte !

Merci pour ce partage de connaissances! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ziel
Admin
avatar

Messages : 4403
J'aime : 70
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 27
Localisation : Près d'Evian

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Lun 29 Juin 2015 - 18:18

Super merci !!
Hâte de lire la suite aussi Smile

_________________
" Lorsqu'on sacrifie la qualité à la quantité, on n'obtient rien de plus que de la quantité - un ramassis de médiocrité. " Pat Parelli.
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika
Poulain
Poulain


Masculin Messages : 17
J'aime : 6
Date d'inscription : 31/03/2015
Localisation : Alsace/Anjou
Emploi/loisirs : Retraité clinique équine.

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Mar 30 Juin 2015 - 15:08

eloaki a écrit:
oui tres interessant  Wink .... je voie au printemps mon ane faire une orgie de pissenlit.... peut etre qu'au saison charnière, il se purifie l'organisme ?! il sait d'instinct ce qui lui faut?!

Hâte de lire la suite ^^

Merci, Eloaki !

Effectivement, les animaux ont un instinct certain de l’automédication naturelle, qu'ils soient herbivores ou carnivores.
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
Poulain
Poulain


Masculin Messages : 17
J'aime : 6
Date d'inscription : 31/03/2015
Localisation : Alsace/Anjou
Emploi/loisirs : Retraité clinique équine.

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Mar 30 Juin 2015 - 15:11

huline73 a écrit:
merci pour tous ses renseignements c est très interressant ! bravo

Zao&Stone a écrit:
Oui moi aussi !!! J'ai hâte !

Merci pour ce partage de connaissances! Smile

Ziel a écrit:
Super merci !!
Hâte de lire la suite aussi Smile

Merci pour vos appréciations et encouragements !
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
Poulain
Poulain


Masculin Messages : 17
J'aime : 6
Date d'inscription : 31/03/2015
Localisation : Alsace/Anjou
Emploi/loisirs : Retraité clinique équine.

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Mar 30 Juin 2015 - 15:12

Knoblauch







AIL Bulbe. Allium Sativum. Liliaceæ.







Originaire des plaines à l'Est de la mer Caspienne, l'Ail est utilisé depuis des millénaires tant dans l'alimentation que pour les effets médicinaux qu'il procure.

Dans l'ancienne Égypte, on appréciait les propriétés nutritives et "anti-fatigue" de l'Ail (et de l'Oignon).

L'historien grec Hérodote rapporte que les ouvriers employés à la construction des pyramides recevaient quotidiennement une ration d'Ail et d'Oignon pour leur donner la force nécessaire à ce travail épuisant.  

Les Grecs connaissaient aussi les vertus de l'Ail, les athlètes participant aux Jeux Olympiques en consommaient avant l'effort.

Pour les Romains, selon Virgile, l'Ail était un aliment propre à soutenir les forces des moissonneurs, ils vont l'introduire en Italie, en France, en Espagne et jusqu'en Angleterre.

Les Gaulois en faisaient aussi grande consommation, plus tard, Louis le Pieux, fils de Charlemagne, ordonne la culture de l'Ail dans les jardins royaux.

Dans tout le monde méditerranéen et l'Europe centrale, la présence de tresses ou bouquets d'Ail dans la maison devait permettre de protéger les foyers; récolté fin juin, l'Ail fait aussi partie des plantes de la Saint-Jean auxquelles on accorde de multiples vertus ancestrales.

Durant la première guerre mondiale, les soldats russes employaient l'Ail pour désinfecter et accélérer la cicatrisation des plaies, cette méthode a ensuite été appliquée par les soldats anglais; l'avantage de cette médication résidait dans le fait que cette plante, outre son efficacité, était un antibiotique végétal économique et facile à trouver.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Antiseptiques et bactériostatiques des voies respiratoires, clarifie le sang et tonifie la texture des vaisseaux, renforce la résistance physique, anti-putride intestinal.

INDICATIONS MAJEURES :

Toux à étiologie allergique, désordres intestinaux à origines vermineuses ou toxiques multiples, états pléthoriques dus à une suralimentation, cure de printemps après un hiver carencé en herbe fraiche, convalescence.

DOSE USUELLE :

De 20 à 30 Grammes de copeaux ou granulés par jour par cures de 20 jour au printemps et en automne pour un cheval de 500 Kilos.

EFFETS INDÉSIRABLES :

Il est recommandé de ne pas augmenter les doses ni la durée des cures, car l'Ail, utilisé à fortes doses et durant des périodes prolongées, possède des propriétés érythrolytiques (détruit les globules rouges).

PRINCIPES ACTIFS :

Allicine (acide aminé soufré présent dans le bulbe)
Alliine + enzyme Alliinase ---> Allicine qui, au contact de l'air ou lors de l'extraction de l'huile essentielle par hydrodistillation, se transforme en Disulfure de Diallyle (odeur alliacée caractéristique très forte).

Ajoènes, Cycloalliine, Dithiine, Fructosane.

Actuellement des chercheurs ont mis en évidence d'autres précurseurs : Une Cycloalliine et une Méthylalliine dont la décomposition conduit au Trisulfure de Méthylallyle responsable de l'odeur caractéristique de l'Ail.


© 2020


Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
Ziel
Admin
avatar

Messages : 4403
J'aime : 70
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 27
Localisation : Près d'Evian

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Lun 6 Juil 2015 - 23:07

Super merci !!

Je donne des l'ail a mes chevaux, je vais continuer Very Happy
Il parait que c'est un bon vermifuge et aussi qu'il aide à repousser les insectes.

_________________
" Lorsqu'on sacrifie la qualité à la quantité, on n'obtient rien de plus que de la quantité - un ramassis de médiocrité. " Pat Parelli.
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika
Poulain
Poulain


Masculin Messages : 17
J'aime : 6
Date d'inscription : 31/03/2015
Localisation : Alsace/Anjou
Emploi/loisirs : Retraité clinique équine.

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Jeu 9 Juil 2015 - 12:26

Ziel a écrit:
Super merci !!

Je donne des l'ail a mes chevaux, je vais continuer Very Happy
Il parait que c'est un bon vermifuge et aussi qu'il aide à repousser les insectes.

Merci beaucoup, Ziel !

Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
Poulain
Poulain


Masculin Messages : 17
J'aime : 6
Date d'inscription : 31/03/2015
Localisation : Alsace/Anjou
Emploi/loisirs : Retraité clinique équine.

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Jeu 9 Juil 2015 - 12:27

Echte Ringelblume









SOUCI OFFICINAL. Calendula Officinalis. Asteraceæ.




Cliché healthplantsshop.com


Cliché Köhler medizinal pflanzen



Cette plante est surtout connue en phytothérapie sous son nom latin "Calendula", cette appellation provient également du latin "Calenda", elle est due au fait que cette plante fleurit dès les premiers jours des cycles lunaires, nommés anciennement "Calendes Lunaires".

L'appellation "Souci" est issu du latin "Solsequium", signifiant littéralement "[Qui] suit le soleil" car, à l'instar des Pissenlits, Pâquerettes et autres Astéracées, ses fleurs s'épanouissent à l'aurore et se ferment au crépuscule (phototropisme).

Le Souci est originaire des Carpates d'où les Thraces du Sud le diffusèrent en Grèce, en Anatolie et dans les Sud-Est méditerranéen; les Thraces du Nord l'ont acclimaté dans le Nord Européen au fil du temps.

Cette plante était déjà utilisée en Égypte depuis la Haute Antiquité; dans le temple d'Isis, situé dans l’île égyptienne de Philæ, datant du IVe siècle avant notre ère, des archéologues anglais ont découvert des papyrus décrivant une formule destinée aux soins de la peau.

Cette formule, contenant une quantité importante de fleurs de Soucis, a été reconstituée et fabriquée sous l'appellation "Eau de Philæ"; elle est encore aujourd'hui utilisée dans les soins cutanés.

Dans son œuvre "De Naturalis Historiæ", le naturaliste Pline l'Ancien nomme cette plante "Khahtha" et la préconise dans les soins de la peau.

Hildegarde de Bingen, dans son œuvre "Liber subtilitates divinum creaturæ" datant du XIIème siècle utilisait le Souci dans les affections du cuir chevelu et contre les démangeaisons dues aux piqûres d’insectes.

Au XIIIème siècle, Albrecht von Bollstädt alias "Albert le Grand", préconise également le souci contre les démangeaisons occasionnées par les piqures d'insectes, dans son livre "De Vegetabilibus".

Au XVIème siècle en Italie, dans son œuvre botanique "Commentarii in libros sex Pedacii Dioscoridis", le médecin Mattioli de Trente préconisait le collyre de fleurs de Souci dans les affections inflammatoires oculaires.

Au XIXème siècle, l'abbé Zebastian Kneipp, dans sa méthode naturelle "Das große Kneippbuch", recommande le Souci en dermatologie.

Le Souci est très utilisé de nos jours en dermatologie sous son appellation latine de "Calendula Officinal".


*******


PARTIE UTILISÉE :

Pétales de fleurs récoltées en pleine éclosion en Juin/Juillet.

Le capitule du Souci Officinal (fleur entière) étant dix fois plus concentré en composants actifs dans les fleurons ligulés de la périphérie (pétales) que dans les fleurons tubulés du centre ("cœur"), on doit toujours utiliser uniquement les pétales pour un maximum d'efficacité.

PRÉPARATIONS GALÉNIQUES :

Macérat aqueux, digesté aqueux ou macérat hydroalcoolique de pétales.

En cas d'usage d'une préparation hydroalcoolique, la teneur en alcool ne doit pas être supérieure à 15°.

A conserver au réfrigérateur.

Réservé à l'usage externe.

APPLICATION :

Appliquer deux fois par jour sur les lésions.

INDICATIONS USUELLES :

Par l'action de ses nombreux composants agissants en synergie, le Souci Officinal opère diverses actions qui lui confèrent des qualités majeures dans les affections cutanées aiguës ou chroniques.

Plaies superficielles, retard de cicatrisation, brûlures superficielles chez les sujets photosensibles, lésions inflammatoire dues aux végétaux urticants ou aux insectes, lésions prurigineuses diverses, contusions.

Apaise le prurit de grattage dans les dermatites saisonnières dues aux piqures de moustiques et autres insectes piqueurs.

MODE D'ACTION :

La propriété essentielle du Souci Officinal réside dans son action antiinflammatoire, non agressive et efficace.

MOLÉCULES ACTIVES ESSENTIELLES DANS L'INFLAMMATION :

Le Faradiol libre, ses esters triterpène-diol Faradiol-3-myristate, Faradiol-3-palmitate, Faradiol-3-laurate et Ψ(psi)-taraxasterol-3, les saponosides triterpéniques Hélianol, Héliantriol, α-Amyrine et β-Amyrine, Arnidiol, Ursadiol, Calenduladiol sont anti-inflammatoires et antiœdémateux.

Ils agissent par suppression de l'inflammation et de l'infiltration lymphocytaire; leur qualité lipophile leur permettant de mieux pénétrer la barrière cutanée, ils sont d'autant plus efficaces qu'ils agissent en profondeur.

Cette association moléculaire possède, en unité de base identique, le même effet que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) Indométhacine et Ibuprofène.

► Le processus, simplifié, aboutissant à la réaction inflammatoire en cascade est le suivant :

La réaction inflammatoire, déclenchée dans le but de lutter contre une agression extérieure, débute par l'action de deux principales enzymes : la Cyclo-Oxygénase (COX-2) et la Lipo-Oxygénase (LOX-5).

L'acide Arachidonique, acide gras polyinsaturé (ω-6) libéré lors de l'induction d'une enzyme, la phospholipase A2 (PLA2) agit sur les acides gras de la membrane cellulaire pour, entre autre, activer la cicatrisation, atténuer les réactions allergiques et améliorer la réponse immunitaire.

Lors d'une inflammation, l'acide Arachidonique sert alors de substrat :

• Soit à la Cyclo-Oxygénase inductible (COX2), ce qui produit des Prostaglandines.

• Soit à la 5-Lipo-Oxygénase (LOX-5), ce qui produit des Leucotriènes.

Les Prostaglandines et les Leucotriènes sont deux groupes de médiateurs lipidiques responsables de l’augmentation de la perméabilité vasculaire, de la vasodilatation, de la formation d’œdème, du prurit local, et de l'hyperthermie locale qui sont les caractéristiques de l'inflammation.

Les phénomènes inflammatoires ainsi observés sont donc : rougeur locale, œdème, prurit et sensation de brulure locale.

Pour résumer, l'activité anti-inflammatoire du Souci Officinal s'opère par l'inhibition de la cyclo-oxygénase (COX-2) et la lipo-oxygénase (LOX-5) qui sont les deux principales enzymes responsables en amont de la réaction inflammatoire.

► A ces composants viennent s'ajouter d'autres molécules très intéressantes à plusieurs titres :

La Quercétine, un flavonoïde pigmentaire responsable de la couleur orangée du Souci Officinal, opère également une action antiinflammatoire renforcée par une action antioxydante et antihistaminique.

Les mucilages. L'infiltration inflammatoire épidermique formant une plaque rouge plus ou moins infiltrée, rendant la peau épaissie par perte de souplesse, est aussi source de démangeaisons; les mucilages émollients contenus dans les pétales permettent la réhydratation de l'épiderme desséché par le grattage, le stress oxydatif et l'action des insectes piqueurs.

Les Sesquiterpènes, Cadinène, Cadinol et alpha-Cadinol possèdent également des vertus antiprurigineuses et antiinfectieuses.

Les Caroténoïdes-α, β, , δ et ε contribuent à la restauration de l'épiderme, à la repousse du poil et à la protection des téguments cutanés des effets des U.V.

INDICATIONS USUELLES :

Par l'action de ses nombreux composants agissants en synergie, le Souci Officinal opère diverses actions qui lui confèrent des qualités majeures dans les affections cutanées aiguës ou chroniques.

Plaies superficielles, retard de cicatrisation, brûlures superficielles chez les sujets photosensibles, lésions inflammatoire dues aux végétaux urticants ou aux insectes, lésions prurigineuses diverses, contusions.

Apaise le prurit de grattage dans les dermatites saisonnières dues aux piqures de moustiques et autres insectes piqueurs.

COMPOSANTS PRINCIPAUX :

Acide Caféïque, acide Vanillique, acide Coumarique, acide Gentisique, acide Salicylique, acide Laurique, acide Myristique, acide Palmitique, Auroxanthine,  Alpha-ionones, Béta-amyrine, Béta-ionones, Cadinol, Caroténoïdes-α, β, ૪, δ et ε,  Dihydroactinidiolide, Esculétine, Faradiol libre et esters triterpeniques, Flavoxanthine, Helianol, Isorhamnétol, Isorhamnétine, Loliolide, Lupéol, Lutéines, Luteoxanthine, Lycopènes, Mucilages, Ombelliferone, Phytostérols, Quercétine, Quercétol, Rubixanthines, Scopolétine, Taraxastérol.



© 2020


Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
Poulain
Poulain


Masculin Messages : 17
J'aime : 6
Date d'inscription : 31/03/2015
Localisation : Alsace/Anjou
Emploi/loisirs : Retraité clinique équine.

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Lun 3 Aoû 2015 - 18:49

Bockshornklee







FENUGREC GRAINES. Trigonella Fœnum Græcum. Fabaceæ.





Cliché ernest.orgfree


Cliché Encylopædia Britannica
Aspect caractéristique de la graine de Fenugrec.



PARTIE UTILISÉE :

Graine sèche et pulvérisée.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

La graine de Fenugrec est employée depuis l'Antiquité dans la Péninsule Arabique et en Afrique du Nord, son usage s'est répandu en Europe depuis les Croisades.

C'est un excellent remède pour redonner la forme aux chevaux fatigués et amaigris, tant les jeunes que les chevaux âgés.

Stimulant du métabolisme général.

Orexigène  (donne de l’appétit).

Favorise la prise de poids.

Combat l’Anémie.

Hypoglycémiant,  Hypolipidémiant, Régule le taux d’insuline.

INDICATIONS USUELLES :

Perte de poids et de forme après maladie, verminose, travail intensif etc...

Il est évident qu'un amaigrissement suspect doit faire l'objet d'une consultation vétérinaire.

DOSE USUELLE :

De 30 à 40 Grammes par jour de graine pulvérisée (poudre tamisée) selon l'état du cheval.

De par son odeur de Curry, cette poudre est très facilement acceptée dans la majorité des cas.

PRINCIPAUX COMPOSANTS :

Trigonelline.
Hydroxyisoleucine.
Phytostérols : Diosgénine, Yamogénine, Tigogenine, Neotigogenine, Smilagenine, Sarsasapogenine, Coumestrol, Trigocoumarine.
Fer, Cuivre, Phosphore, Calcium.
Bêta-carotène.
Vitamine : A, B3, C, E.
Mucilages, protéines, lipides.
Huile Essentielle : Hydroxydimethyloxolane.




© 2020
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
Poulain
Poulain


Masculin Messages : 17
J'aime : 6
Date d'inscription : 31/03/2015
Localisation : Alsace/Anjou
Emploi/loisirs : Retraité clinique équine.

MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux Jeu 13 Aoû 2015 - 17:46

Flohsamen Wegerich





PSYLLIUM. Plantago Psyllium. Plantaginaceæ.




Stan Shebs.us (CC)




Le Psyllium Noir (Plantago Psyllium et Plantago Indica) est natif du Bassin Méditerranéen et du Moyen-Orient, tandis que Le Psyllium Blond (Plantago Ovata) est originaire de l'Inde et de l'Iran.

Cette plante est connue depuis l'Antiquité (plus de 1000 ans avant l'Ère Chrétienne) et était déjà connue des Égyptiens pour traiter les problèmes intestinaux dus à l'aridité des lieux et aux méfaits du sable.

Quelles que soient les variétés, leurs graines ont des propriétés identiques.

Le Psyllium Noir convient parfaitement pour le cheval et on peut le trouver aisément en Pharmacie ou Herboristerie "en vrac".

PARTIE UTILISÉE :

Graine crue et entière.

MODE D'ACTION :

Son action est Émolliente : grâce à l'action des Mucilages générant un gel naturel, le contenu intestinal est facilement libéré et s'exonère aisément de son contenu.

Le Plantanéraloside, par son action anti-inflammatoire naturelle limite les micro-lésions intestinales provoquées par le caractère érosif du sable.

La Noscapine est un antispasmodique léger évitant les contractions douloureuses du gros colon.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Laxatif mécanique et protection des muqueuses digestives, antispasmodique : Noscapine, Anti-Inflammatoire digestif : Plantarénaloside, Aucuboside.

INDICATION MAJEURE :

Constipation due à un abreuvement défectueux, à l'état nerveux du cheval, à l'ingestion prolongée de sable.

Si le phénomène persiste, il est judicieux de consulter un vétérinaire.

DOSE USUELLE :

50 grammes matin et soir (soit 100 grammes par jour) dans la ration par cures de 10 jours par mois.

Afin d'utiliser ces graines à bon escient, il est nécessaire de pratiquer régulièrement une décantation de crottins si les chevaux sont soupçonnés avoir ingéré du sable en trop grande quantité.

Pour ce faire, il suffit de mettre les crottins dans un seau et de les recouvrir par une quantité double d'eau.

Après avoir "brassé" le tout, on laisse décanter afin d'évaluer la présence de sable dans ceux-ci.

PRINCIPES ACTIFS :

Mucilages Uroniques, Polysaccharides, Acides gras insaturés, Choline, Phytostérols.

Alcaloïde cyclopentapyridinique à l'état de traces : Noscapine.

Hétéroside Iridoïde : Plantarénaloside, Aucuboside.





© 2020



Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plantes utiles pour les chevaux

Revenir en haut Aller en bas

Plantes utiles pour les chevaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Plantes utiles pour les chevaux
» Plantes utiles aux chevaux
» LES PLANTES UTILES AUX CHEVAUX
» INDEX et INDICATIONS Plantes Utiles aux Chevaux.
» le regain, pas bon pour les chevaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des cavaliers des Pays de Savoie. :: Le cheval au quotidien :: Soins / Maladies :: Phytothérapie, homépathie : plante, produit, complément-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit